Ma tambouille

Tataki de boeuf à ma façon accord vin blanc L’écorce de Lestignac

Tataki de boeuf à ma façon accord vin blanc L’écorce de Lestignac
Birgit Dahl
14 h 03 min
novembre 25th, 2017

La dernière fois que je suis allée manger chez un Japonais (délicieux je vous met l’adresse en fin de billet), j’ai dégusté un tataki de boeuf appelé pour les pauvres ignares que nous sommes un carpaccio de boeuf à la japonaise. Je dois avouer que j’ai été charmer par le goût et les saveurs qui arrivait en bouche et j’ai eu envie de tenter l’expérience. J’ai fait des recherches et j’ai crée ma recette à partir de différentes recettes. On trouve beaucoup de recettes de Tataki de thon avec une croute de sésame, j’ai eu envie d’ajouter le sésame autour de mon boeuf. Pour l’accord avec le vin j’étais moins sereine, au restau j’avais pris de la bière et pas vraiment apprécié l’accord. Je suis donc allée chez mon caviste d’Ermont et j’ai eu envie de rompre les codes et de partir sur un vin blanc qui supprte la puissance de la marinade. Il m’a conseillé un vin blanc de Bergerac :

« L’écorce de Lestignac » de chez Camille et Mathias Marquet. Un vin un peu troublé sans additif et vraiment puissant. Assez sucré naturellement mais en même temps fruité et sec, un goût un peu particulier qui a été parfait avec cette viande délicate. J’avais des invité dont je n’étais pas sur qu’ils apprécieraient le japonais (j’avais un back up). Ce fut un succès et j’ai beaucoup aimé faire découvrir ces saveurs à mes amis. Une très belle recette qui renouvelle la façon de manger le boeuf. Pour cette recette il y a une étape déconcertante mais nécessaire. Après cuisson il faut tremper le filet de boeuf dans de l’eau froide. J’avoue ce fut un peu spécial pour moi mais au final le goût est délicieux.

 

Ingrédients rour  6 personnes                 

  • 900g Filet de bœuf en roti
  • 70g Graine de sésame
  • 3 c. à s. Huile de sésame
  • 3  c. à s. Huile végétale
  • 6 c. à s. Soja
  • 3  c. à s. Saké
  • 5 champignons de Paris
  • 1 Mini concombre
  • 150 g de mâche
  • 3 Ciboule
  • 4 c. à s.Sauce yuzu
  • 2 c. à s. Mirin

Recette

4 heures avant minimum, couper le rôti en trois dans la longueur Préparer la marinade dans un sac alimentaire en mélangeant la sauce soja, le saké, l’huile de sésame et l’huile végétale. Préparer un saladier avec de l’eau froide et des glaçons. Faire chauffer une poêle antiadhésive.

Saisir les filets dans la poêle 1 min de chacun des 3 côtés. Tremper les filets cuits dans l’eau froide 3 minutes, égoutter et essuyer avec du papier absorbant. Déposer les filets dans  le sac avec la marinade et laisser mariner au frais pendant 4 h minimum.

Astuce pour accélérer le processus malaxer le sac en plastique sans le percer pour que la viande s’imprègne au mieux.

Préparer les légumes, laver la mâche, éplucher et découper le concombre et éplucher les champignons de Paris. Ciseler les ciboule finament.

Au moment de servir, verser les graines de sésame dans une assiette et égoutter les filets de bœuf. Tremper les filets dans le sésame et couper des tranches de 5 ml d’épaisseur.

Disposer les filets au milieu d’un plat, répartir autour la salade et les légumes. Prélever 5 c. à s. de marinade, ajouter le jus de yuzu et le mirin et mélanger. Parsemer le plat de ciboule et arroser les légumes avec la sauce au yuzu. Parsemer de quelques graines de sésame la salade et les légumes. Servir avec du riz et la sauce restante.

Le restaurant japonais avec des petites tapas à la japonaise délicieuses, nous avons trouvé l’adresse sur le site de Caroline de Pensées de ronde

Lengué : 31 rue de la Parcheminerie, 75005 Paris (01.46.33.75.10).  

2 commentaires sur “Tataki de boeuf à ma façon accord vin blanc L’écorce de Lestignac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close