Ma tambouille

Couilles de Suisse

Couilles de Suisse
Birgit Dahl
7 h 49 min
octobre 8th, 2018

Les couilles de suisse vous connaissez? 

Catherine ma copine qui sévit régulièrement sur mon blog souhaite nous livrer ses recettes de famille en provenance de la belle province du nord. Pour inaugurer sa nouvelle rubrique  » La cuisine des Ch’tis » elle vous propose les bijoux de famille : les couilles de suisse.

Couilles de Suisse, recette ch'ti

Je vous avez déjà dit que j’étais Ch’ti !!         

Oh, je sais qu’aujourd’hui c’est à la mode (l’effet bienvenue chez les Ch’tis sans aucun doute),

Mais je vous avoue sincèrement ne l’avoir jamais crié sur les toits. 

J’ai quitté cette région il y a très longtemps maintenant et je fais très attention à ne pas être trahi par un quelconque accent.

Pourtant je suis toujours très contente de revenir chez maman. Cela me permet de revoir tous nos voisins et amis et de me promener dans la campagne de l’Avesnois (petite Suisse du nord)

Et j’ai surtout toujours gardé une petite place pour toutes les recettes de mon enfance qui m’ont été transmises par ma grand-mère. Elle était bien meilleure cuisinière que maman.

Quand les frimas de l’hiver du grand nord (non ce n’est pas la Sibérie, mais quand même…) faisaient leurs apparitions. Il n’y avait plus beaucoup de légumes au jardin hormis les poireaux et les choux. Il ne restait plus que les provisions de pommes de terre et les carottes stockées à la cave.  Ainsi que les œufs conservés dans une grande jarre en gré qui servait à la pâtisserie. C ‘est donc à cette période que les repas du soir devenaient plus sucrés.

Aujourd’hui je vais donc vous faire découvrir les couilles de suisse

 

Ingrédients:

– 1 kg de farine
– 4 œufs
– + ou – 100 gr de beurre
– 75 gr de levure de boulanger
– sucre cassonade
– beurre fondu
(pour 4 personnes soit 3 à 4 couilles de suisses par personne diviser les proportions par 4)

 

Recette :

 

Délayez la levure dans un verre de lait tiède, mélanger la farine à une pincée de sel (vous pouvez utiliser du beurre salé), ajouter un peu d’eau, les œufs entiers et le beurre que vous aurez fait fondre, incorporez le lait et la levure et mélangez jusqu’à obtenir une pâte à pain, ajoutez de l’eau si nécessaire.
Laissez monter la pâte plus ou moins 1 heure et à l’abri des courants d’air.
Dans une casserole, faire bouillir de l’eau légèrement salée.
A l’aide d’une cuillère extraire des petites boules de pâte et les plonger dans l’eau bouillante (+ou- 10 à la fois). Pensez à les retourner.
Temps de cuisson variable suivant la grosseur de vos couilles, il faut compter 3 minutes de chaque côté.
Égouttez et nappez généreusement de beurre fondu et de sucre cassonade.

 

21 commentaires sur “Couilles de Suisse

  1. Bonjour Maggy,
    C’est une de mes amies qui a fait cette recette sur mon blog. Je lui ai transférer votre demande. Je vous tiens au courant.
    A très vite
    Birgit

  2. Le niveau monte
    Un peu de pornographie ne peut qu’augmenter la fréquentation de ce blog, d’ordinaire plutôt familial. On attend le mois « mille et une façons d’utiliser ses cook toys ».

  3. Très bonne question Vanille, mais je n’ai pas la réponse. Etant frontalière avec la Belgique cette recette y a peut-être ces origines, auquel cas on peut supposer à une vengeance de nos amis belges.

  4. J’y vis maintenant mais je suis originaire d’Alsace et de la frontière suisse plus précisément. Je m’en méfierais à l’avenir Jamais entendu parler de cette spécialité mais le Nord, c’est grand!

  5. enfin je te retrouve
    je suis originaire du nord et ma mere m’en faisait quand j’été petit c’est sublimement bon je suis tres content de retrouver cette recette

  6. je suis chti aussi et je recherchais cette recette depuis lontemps, mais je ne pensais pas qu’il fallait mettre du beurre dns la pâte. Merci pour ce vieux souvenir

  7. Humm miam miam !
    Merci Catherine ! C’est vraiment trop alléchant !
    Ça donne vraiment envie de faire toutes ces super recettes, et cela me rappelle aussi les bonnes gaufres de ma maman…
    Merci, à bientôt,
    Lauren.

  8. votre recette
    Ben on est pas chti chez nous en Valonie / WALLONIE /(comme diraient nos chers amis Français). Dites c’est pas CH’ti votre recette ça vient de chez nous depuis la nuit des temps !!! Encore une preuve que Wallonie et CHti…. même combat !!

  9. votre recette
    bonjour j aurait voulut savoir si dans la recette apres avoir fait cuire dans de l eau bouillante on ne les refait pas revenir dans une poele avec de la margarine merci d avance je suis du nord

  10. merci
    Bonjour et un grand merci pour cette recette.
    Je suis originaire du nord et mes frères et moi avons souvent mangé des cook suisses (le nom diffère un peu mais c’est le même plat). je recherchais cette recette depuis quelque temps.
    En ce qui me concerne j’aime beaucoup mais j’avoue que pour les non nordistes ça peut surprendre. Il faut cependant dire que la pâte à pain cuite dans l’eau bouillante est très légère et je pense que cela vaut la peine d’essayer
    merci encore
    a+
    jb

  11. donne du gout
    bjr je conné la recette depuis longtemps car chti oci la differance c’est que moi aprés la cuisson a l’eau je les repasses a la poele beurre et cassonade 2a 3mn c’est exelant

  12. A propos des couilles
    Sur notre page Facebook, Vous pourrez trouver des explications sur la recette, son origine, l’origine de l’appellation et plein de news sur la confrérie des compagnons de la couille de suisse.
    Bonne lecture

  13. Bonjour, je connais les couques suisses depuis toute petite, et j’en cuisine régulièrement ; mais je me demandais si c’était possible de congeler le reste? j’en prépare toujours trop (une sale habitude) et on les finit le lendemain. je ne connais personne qui ait déjà essayé de les congeler!

  14. Bonjour a tous. Je ne connaissais plus les quantités de cette succulente recette des couilles de Suisses . Merci . J’ai 57 ans et je mangés cela tous les mercredi chez ma tante Angel et nous nous régalions ma sœur et moi j’avais a l’epoque cinq ans et ma sœur 7 ans . J’étais de la région de Jumet prés de Charleroi ; Encore Merci a vous. .

  15. pourquoi de suisses,?
    parce que le beurre et la cassonade c pas donné même pour un repas de pauvre étonnement blond dîné comme l’or si tu vois ce que je veux dire!
    l’avis d’un Pontois….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close