Épaules d’agneau de 5 heures, comment le twister ?

préparation des épaules d'agneau à la sud africaine

Aujourd’hui, on connait tous l’agneau de 7 heures souvent réalisé avec des gigots. Personnellement je préfère l’épaule pour les cuissons longues. Tout d’abord, je préfère le goût et la texture. Puis côté financier, l’épaule est quand même moins chère que les pâtes arrières.

Cela fait des années que je prépare l’agneau l’été. Cette recette est très pratique, les épaules cuisent au four pendant que l’on part à la plage. Au retour le dîner est prêt et chez moi tout le monde adore l’agneau. Surtout que pendant les vacances, je fais souvent la cuisine pour des grosses smalas.

Les épaules d’agneau

Je compte une épaule pour 4 à 6 personnes selon la taille et selon si je veux des restes. Pour être honnête, il y a rarement des restes.

Si j’en cuit beaucoup en même temps, je les fais désosser, elles prennent moins de place dans le four. Mais normalement je les garde avec l’os qui serait sensé apporter plus de goût.

Comment twister ce plat ?

Agneau citron et basilic

Longtemps j’ai cuisiné l’agneau avec du citron et du basilic. C’était ma recette facile. Fin juin quand je suis partie avec mes copines de la gym, nous avions emmené chacune un ingrédients chouchou que nous nous sommes amusées à intégrer dans nos plats. Je vous ai déjà parlé de cette aventure dans le billet sur la salade d’Irène.

Version laurier, échalotes et vandouvan

J’ai donc proposé d’utiliser 3 des ingrédients qu’avait emmené mes copines. Il y avait du laurier de Marianne, des échalotes de Nessia et un mélange d’épices indienne le vadouvan de Winnie. Avec ces figures imposées, j’ai déposé les épaules sur un lit de laurier avec des échalotes en chemise. Puis j’ai découpé à la fourchette la chaire, j’ai enlevé les feuilles de laurier et la peau des échalotes et enfin j’ai ajouté le vadouvan. Cette version était vraiment savoureuse, on sentait bien toutes les saveurs ajoutées. Je vous la recommande vivement !

Version au citron, sarriette et olives vertes

Cette version a été réalisé dans le limousin au Château de Sannat. Les épaules étaient très dodues et provenaient d’une agnelle élevait dans le coin. Un agneau un peu plus vieux très savoureux. Au départ je voulais faire un tajine, mais les épaules étaient si belle que j’ai préféré les cuire au four. Surtout que dans la maison où je cuisinais il y a un piano de chez Lacanche. Du coup, j’ai mis des citrons qui ont confit avec l’agneau et j’ai fini avec des olives vertes. Dans le jardin du château Sannat, il y a beaucoup d’herbes. Notamment une magnifique sarriette que j’ai envie de mettre partout. Nous étions 9 au dîner dont deux éleveurs d’agneau anglais et je crois que je les ai conquis avec cette recette.

La version sud africaine d’Eugénie

Ma dernière découverte est cette recette me vient d’une amie qui l’a ramené d’un voyage en Afrique du Sud. Elle a réussi à m’intrigué. Dès que j’ai eu assez de monde, j’ai fait sa recette. Normalement cette version se déguste froide, mais je n’ai pas eu le temps de la faire refroidir. Donc nous l’avons dégusté chaud et c’était aussi très bon ! Je vous mets les détails de la recette. 

L’agneau provenait d’Espagne et pour le coup les épaules sont assez petites environ 1 kilo. 

Temps total

5 h 15
  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 5 h 00

Agneau à la Sud africaine

pour 15 à 18 personnes
  • 3 petites épaules aux alentour de 3kg désossées
  • 1 tête d'ail
  • 3 c. à s. de canelle
  • 1 morceau de curcuma
  • 4 grosses tomates
  • 4 oeufs
  • 6 branches de menthe
  • 5 branches de thym

Commencer par déposer les épaules d’agneau dans un grand plat qui va au four. Ajouter la tête d’ail. Parsemer de cannelle et ajouter le curcuma coupé en fines lamelles. Déposer les herbes dessus, réserver quelques feuilles de menthe pour le service. Laver et couper les tomates en grosses lamelles et les déposer au dessus des épaules.

Lancer le four à 110° et enfourner le plat pour 5 heures. Au milieu de la cuisson tourner les épaules en laissant les tomates de côté pour les remettre au dessus et les faire confire en même temps que l’agneau.

Quand l’agneau est cuit sortir le plat du four, réserver les tomates . Puis émietter la viande avec une fourchette. Récupérer la pulpe de l’ail, ajouter à la viande avec les 4 œufs et mélanger généreusement. Remettre au four une dizaine de minutes pour coaguler les œufs.

Au moment de servir remettre les tomates confites et les feuilles de menthe.

Ce plat se déguste aussi froid avec une belle salade.