Pickles de rhubarbe comme des cornichons et boisson de printemps zéro déchet

pickles de rhubarbe comme des cornichons

J’ai redécouvert les pickles il y a quelques années. En fait c’est grâce à ce blog que je me suis lancée dans diverses préparations.

Je connaissais les pickles parce que du côté de mon père, nous avons aussi des origines irlandaises. Mon arrière-grand-père vivait au Maroc et s’occupait du télégraphe anglais à Tanger. Il recevait des produits anglais dont mon père nous a transmis le goût et l’habitude. De plus mon père a fait quelques années d’études à Londres et il en a gardé des souvenirs gustatifs.

Quand nous étions enfants et que dans notre supermarché, il y avait des semaines anglaises. J’allais souvent faire les courses avec mon père et il faisait un grand plein. Tout ça pour dire que j’y ai été habitué et que j’aime bien. J’ai commencé à faire des pickles un jour où j’avais acheté trop de radis pour un event. Puis je fais très souvent des pickles d’oignons rouges en mode expresse juste du sel et du vinaigre pour les intégrer dans une salade ou sur un plat.

Depuis, j’ai découvert et je pratique la fermentation des légumes et j’ai un peu laissé tomber les pickles. Je suis une vraie foodista 😉 

pied de rhubarbe en fleur

Du coup, je n’aurais pas eu l’idée de mettre de la rhubarbe en pickles ni d’ailleurs en fermentation. Il faudrait peut-être que j’essaye.

C’est en écoutant France Inter, l’émission de François Régis Gaudry du dimanche matin que j’ai réalisé que c’était une très bonne idée à suivre. Cela tombe bien, il y a un beau pied de rhubarbe dans le jardin. Donc rien de plus simple avec la règle proposée par Françoi-Regis.

La règle 1-2-3 des pickles

C’est vraiment très simple à retenir il faut  1 volume de sucre, 2 volumes de vinaigre, 3 volumes d’eau. Idéal pour les pickles de rhubarbe mais aussi pour de nombreux légumes, carottes, radis, fenouil …

eau de printemps à la rhubarbe

 

Mon petit plus

Les tiges de rhubarbe venaient tout juste du jardin et je n’avais pas envie de jeter les épluchures de ma rhubarbe. Je l’ai donc recyclé pour faire une boisson très agréable et très simple. Je vous mets aussi la recette ci-dessous.

Temps total

13 minutes
  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Temps de cuisson : 03 minutes

Pickles de rhubarbe

Pour un pot
  • 300 à 350 g de rhubarbe
  • 60 g de sucre
  • 120 g de vinaigre
  • 240 g d'eau

Eau de printemps

  • 1/2 citron bio de préférence
  • Les épluchures de rhubarbe
  • 1 dès de gingembre bio de préférence
  • 1 l d'eau

Les pickles de rhubarbe

Éplucher les tiges de rhubarbe et bien les laver pour les utiliser dans la prochaine recette. Couper la rhubarbe en tronçons de 3 cm et la mettre, bien tassée dans un pot passé à l’eau bouillante. Faire chauffer le sucre avec le vinaigre et l’eau. Quand le sucre est dissous verser le liquide chaud dans le pot jusqu’au bord. Refermer et retourner le pot. Attendez quelques heures avant de déguster. Vous pouvez bien sur les conserver plus longtemps même ouvert.

L’eau de printemps à la rhubarbe zéro déchet

Faire bouillir l’eau. Prendre une bouteille en verre avec un couvercle qui supporte la chaleur ou une théière. Mettre les épluchures de rhubarbe, le citron lavé et coupé en morceaux, le gingembre coupé en morceaux. Verser l’eau bouillante dessus et laisser refroidir. Si vous souhaitez le conserver quelques jours filtrer ce jus. Nous l’avons bu très frais et très vite sans filtrer.